menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background

DANSE

CIRQUE

MARIONNETTE

Remue Manège

10.05

MA 10 MAI - 19:00

AU THÉÂTRE
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION


covoiturage


Pour la cinquième saison, le Manège dédie un temps fort à la création amateur en milieu scolaire.

Des élèves d’écoles, de collèges et de lycées du département travaillent tout au long de l’année scolaire avec des artistes programmés au Manège. Cette saison, ils sont accompagnés par les chorégraphes et danseurs Aurore Gruel, Élodie Sicard et Simon Feltz (danseur pour Maud Le Pladec), l’équipe de la marionnettiste Yngvild Aspeli et la compagnie de cirque La Générale Posthume. Au cours d’ateliers de pratique artistique et sous le regard bienveillant des artistes et des enseignants, les élèves créent une forme artistique originale qui leur ressemble. Le mardi 10 mai, ces différentes classes présenteront le résultat de leurs créations sur scène dans des conditions quasi-professionnelles. Vous retrouverez aussi dans le hall une exposition, dédiée aux rencontres artistiques effectuées en milieu scolaire au cours de la saison. Ces moments de découverte collective sont uniques, les élèves, les artistes et les équipes pédagogiques seront heureux de les partager avec vous.

  • arrow

    Biographie

    Détournant allègrement les codes de la tradition circassienne, Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet forment un duo innovant, auto-proclamé « cirque indigne ». Les deux jeunes artistes se sont rencontrées en 2012 à l’École de cirque de Lyon autour de leur spécialité commune : le trapèze fixe. Après plusieurs années de formations séparées (le CNAC pour la rémoise Gwenn Buczkowski et le Lido pour la chalonnaise Bambou Monnet), elles se retrouvent en 2018 et décident de partir sur un projet commun : la compagnie la Générale Posthume est née.

    À rebours des prouesses athlétiques, Gwenn et Bambou revendiquent le droit à produire une forme qui correspond à leurs valeurs et à leurs envies. Sans complaisance, elles souhaitent mettre à jour l’absurdité de nos existences, l’incohérence de l’être humain. Avec un goût certain pour le non sens et l’humour noir, elles composent un cirque extra et presque ordinaire, imaginé comme une comédie acide, dans un premier spectacle, L’Hiver Rude, programmé au printemps au Manège.



    FAUT QUE J'MOOVE
    Retrouvez Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet dans le podcast du Manège