menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©Charlène Bergeat

DANSE

EN PARTENARIAT ET EN CORÉALISATION AVEC L'OPÉRA DE REIMS

audiodescription

Marcos Morau / Ballet de l'Opéra de Lyon

La Belle au bois dormant

14 arrow 16.04

VE 14 AVR - 20:00
SA 15 AVR - 19:00
DI 16 AVR - 14:30*

DURÉE

À L'OPÉRA - 1 RUE DE VESLE
TARIF SPÉCIAL - PLACES NUMEROTÉES

* AUDIODESCRIPTION
La représentation du dimanche 16 est proposée en audiodescription


Après le succès de Voronia et Oskara, Marcos Morau est de retour à Reims avec La Belle au Bois dormant. Du célèbre ballet composé par Tchaïkovski, le chorégraphe espagnol fait une allégorie de notre rapport au temps. Un déplacement contemporain audacieux, servi par l’excellence des treize danseurs du Ballet de l’Opéra de Lyon.

Avec sa danse déstructurée et ses mises en scène acérées, Marcos Morau s’est hissé au rang des chorégraphes les plus demandés de la scène internationale. Son regard insolite, chaque fois renouvelé sur le corps de ballet, est celui d’un artiste visuel, puisant librement dans le théâtre, le cinéma et les arts plastiques. Lui qui compose des mondes qui sont autant de miroirs déformants du nôtre, se frotte pour la première fois à un grand classique du répertoire pour le Ballet de l’Opéra de Lyon. Que peut nous dire de nous-mêmes aujourd’hui La Belle au bois dormant ? Comment envisager l’avenir dans cent ans ? A travers ce questionnement, le chorégraphe transporte l’héroïne endormie dans un espace-temps fluctuant, peuplé de figures mystérieuses. Un parti pris qui trouve une force d’impact imparable grâce à son écriture. Non seulement elle s’affirme comme un style en soi, avec ses vagues de corps virtuoses, ses ensembles chorégraphiés au cordeau, son travail effréné sur le rythme mais son abstraction ne perd jamais de vue le sens de la danse. Dans ce voyage du sommeil vers la réalité, de la jeunesse vers l’âge adulte, le plateau devient la chambre d’écho de visions oniriques, sublimées par l’interprétation des danseurs de l’Opéra de Lyon et la musique inoubliable de Tchaïkovski.