menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©Marc Coudrais

danse

CRÉATION 2021 / COPRODUCTION

Marta Izquierdo Muñoz

GUÉRILLÈRES

10.11

ticket

ME 10 NOV - 19:00

DURÉE 1H

AU THÉÂTRE
TARIF DE 3 À 6€

covoiturage


S’inspirant des combattantes décrites par Monique Wittig dans Les Guérillères, mais aussi des Amazones et autres Wonder Woman, l’exubérante chorégraphe espagnole Marta Izquierdo Muñoz déroule dans cette pièce pour trois interprètes la vie d’une communauté féminine, entre utopie joyeuse et épopée burlesque.

Après s’être attachée à l’image de la majorette dans Imago-go, Marta Izquierdo Muñoz convoque la puissance des « guérillères » pour poursuivre ses recherches sur les groupes féminins et l’ambiguïté de certaines figures de la culture populaire. C’est à la suite d’un voyage en Colombie, dans une jungle récemment désertée par les guérilleros des FARC, que la chorégraphe s’est mise à imaginer la vie d’une communauté de femmes combattantes, en position d’attente devant un ennemi invisible. Comme souvent chez Marta Izquierdo Muñoz, les personnages sont des hybrides entre êtres de fiction et modèles réels. Pour cette création, elle s’est inspirée de la communauté campée par Monique Wittig dans son manifeste poétique Les Guérillères mais aussi des Amazones de la mythologie grecque et autres super-héroïnes. Tout un imaginaire qu’elle a choisi de revisiter à sa façon, drôle et fantasque. La pièce révèle ainsi un trio qui, à l’écart de toute civilisation, réinvente ses propres règles, ses propres jeux et ses propres armes, dans l’attente d’un combat qui n’arrive jamais. Au fil de rituels aussi singuliers que burlesques, cette drôle de tribu déploie une gestuelle inspirée de films de science-fiction, de séries B ou encore de certains jeux vidéo. Une épopée chorégraphique qui vogue en eaux douces-dingues entre le souffle de la poésie lyrique et l’imaginaire débridé d’une chorégraphe, nourrie de la contre-culture de la movida madrilène.

cinéma

Callisto McNulty

Delphine et Carole, insoumuses

11.11