menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©Erwan Tarlet Circus Cie

cirque

CRÉATION 2021

La Générale Posthume

L'Hiver Rude

24 arrow 25.03

ticket

JE 24 MARS - 21:00
VE 25 MARS - 21:00

DURÉE 1H10

AU CIRQUE
TARIF A

1 SOIRÉE / 2 SPECTACLES
Assistez à Ogre + L’Hiver Rude et bénéficiez d’un tarif spécial.


Détournant les codes du cirque, le duo Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet pointe l’absurdité de nos existences à travers une mosaïque de numéros délirants. Une revue circo-théâtrale d’un genre unique avec des trapèzes invulnérables, de l’équilibre et du déséquilibre, de la folie et de l’humour, beaucoup d’humour (noir)…

« Nous voulons oser et provoquer le rire glaçant là où on ne l’attend pas. » D’emblée, le ton est donné. Trapézistes de formation, Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet débordent largement leur discipline pour embrasser l’incohérence générale du monde et se jouer de la noirceur de l’humanité. Elles revisitent pour cela le genre de la revue théâtrale. Sur la scène, tout devient matière à jeu pour ces artistes touche-à-tout aussi à l’aise sur un trapèze que dans des numéros de clowns acides ou des monologues improbables. Au fil de scènes intitulées « Le concours bovin », « Le Gibier de potence » ou encore « Votre femme est morte », le duo se déchaîne avec frénésie dans un mix de cirque et de satire grinçante. Endossant des personnages multiples, Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet se transforment à loisir pour mieux se jouer des règles sociales imposées. S’appuyant sur leurs capacités corporelles et leurs techniques de circassiennes, elles osent rire de tout, abordant sans détour les thèmes du féminicide, du viol, du droit de cuissage... À voir l’ébullition permanente de ce spectacle iconoclaste, on se dit que ces deux là n’ont effectivement peur de rien.

  • arrow

    Biographie

    Détournant allègrement les codes de la tradition circassienne, Gwenn Buczkowski et Bambou Monnet forment un duo innovant, auto-proclamé « cirque indigne ». Les deux jeunes artistes se sont rencontrées en 2012 à l’École de cirque de Lyon autour de leur spécialité commune : le trapèze fixe. Après plusieurs années de formations séparées (le CNAC pour la rémoise Gwenn Buczkowski et le Lido pour la chalonnaise Bambou Monnet), elles se retrouvent en 2018 et décident de partir sur un projet commun : la compagnie la Générale Posthume est née.

    À rebours des prouesses athlétiques, Gwenn et Bambou revendiquent le droit à produire une forme qui correspond à leurs valeurs et à leurs envies. Sans complaisance, elles souhaitent mettre à jour l’absurdité de nos existences, l’incohérence de l’être humain. Avec un goût certain pour le non sens et l’humour noir, elles composent un cirque extra et presque ordinaire, imaginé comme une comédie acide, dans un premier spectacle, L’Hiver Rude, programmé au printemps au Manège.

cinéma

Benoît Delépine et Gustave Kervern

Le Grand Soir

21.03


Vous aimerez aussi...

cirque

La June

Ogre

24 arrow 25.03