menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©L. Junet

danse

Marino Vanna

No-Mad(e)

15 arrow 16.03

ticket

MA 15 MARS - 19:30
ME 16 MARS - 19:30

DURÉE 45'

AU STUDIO K622 - 5 RUE DE TAHURE À ORGEVAL
TARIF B - JAUGE RÉDUITE


Issu du hip hop, interprète pour des chorégraphes aux univers très différents, Marino Vanna s’engage avec son premier solo vers l’affirmation d’une danse aux influences plurielles, traversée par la mémoire de ses origines.

Déclinant le titre à tiroir qu’il s’est choisi, No-Mad(e), Marino Vanna se lance dans son premier solo. Interprète issu du monde du hip hop et influencé aussi par des techniques classiques, des traditions cambodgiennes, de la house dance et les claquettes, le jeune artiste strasbourgeois s’investit dans la recherche de sa propre écriture.

Aux côtés d’Amala Dianor, chorégraphe et danseur hip hop qui bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance indéniable dans le monde de la danse, Marino a mûri sa pratique. La qualité de sa présence, ancrée et délicate, puissante et aérienne, le range parmi les interprètes les plus passionnants de la nouvelle génération.

No-Mad(e) repasse par les questions des origines et de l’identité, embrasse les destins d’aïeuls de Martinique, du Vietnam et du Cambodge. Outre les histoires intimes, des récits collectifs traversent sa danse qui préserve une marge d’improvisation, sous le regard extérieur d’Amala Dianor. À la rencontre de l’inconnu, No-Mad(e) éveille notre curiosité car le corps seul évolue entouré de ses fantômes, porté par des gestes enfouis. L’écriture d’un solo a cette particularité de pouvoir jouer entre le dedans et le dehors, la fiction et l’autobiographie. Voir Marino Vanna danser, c’est témoigner de l’émergence d’un chorégraphe en devenir.

  • arrow

    Biographie

    Porté par son riche parcours d’interprète, le chorégraphe Marino Vanna développe une danse intégrant de multiples styles. Une diversité qui prend racine au croisement de différentes cultures. Après s’être initié à la danse traditionnelle cambodgienne dès son plus jeune âge, le jeune artiste strasbourgeois s’aventure dans la breakdance et le hip hop avant d’entrer, à 16 ans, au Conservatoire de Strasbourg, pour apprendre les disciplines classique et contemporaine. Il explore ensuite la house dance et remporte le 1er prix du concours House dance international à New York en 2016 puis se familiarise avec les claquettes à la Broadway Dance Center.

    Nourri de toutes ces influences, il fonde sa compagnie en 2020 pour s’investir dans la recherche de sa propre écriture tout en travaillant avec les compagnies Amala Dianor, Mira, 1 des Si (entre autre).

    Cette saison, on pourra découvrir son premier solo No-Mad(e) où le jeune chorégraphe déploie une danse métissée, traversée par la mémoire de ses origines.

    Dans la continuité de cette création, Marino Vanna a écrit Man’s Madness, une pièce pour quatre danseurs autour de la folie de l’homme, qui sera présentée en mai au Manège dans le cadre de DanSité.


Vous aimerez aussi...

danse

Festival Dansité

Sarah Cerneaux / Marino Vanna

21.05