menu Menu
close
ticket Billetterie

Manège, scène nationale - reims

background
©K622

danse

Mié Coquempot - Compagnie K622

New-York School

15.12

ticket

ME 15 DÉC - 19:30 *

DURÉE 1H

AU STUDIO K622 - 5 RUE DE TAHURE À ORGEVAL
TARIF B - JAUGE RÉDUITE

* RENCONTRE
Retrouvez l'équipe artistique à l'issue de la représentation


Artiste prolifique, Mié Coquempot plaçait au cœur de sa démarche un dialogue singulier entre la danse et la musique. En atteste le programme New-York School qui réunit trois pièces de son répertoire sur des musiques de Morton Feldman et Earle Brown. Un accord magistral entre l’énergie gestuelle et la composition musicale.

Formée à la musique autant qu’à la danse, Mié Coquempot n’a cessé d’approfondir un dialogue fructueux entre ces deux formes d’expression. New-York School présente ainsi trois pièces emblématiques qui mettent en lumière l’interaction entre la musique de l’École de New-York et l’épure du langage chorégraphique de Mié. Danseuse accomplie, elle a longtemps interprété les soli An H to B et Nothing But avant de les transmettre elle-même à deux danseurs de sa compagnie qui reprennent aujourd’hui ces deux œuvres.

Dans An H to B (1997), contraction de « an homage to Billy » en référence à William Forsythe, l’interprète façonne un glissando de gestes déliés qui s’ajustent aux boucles de Morton Feldman, dessinant dans son parcours un H et un B au sol. La musique de Feldman permet d’aller chercher d’autres états de corps dans Nothing But (1998) où, dans un solo très physique, le danseur se confronte à des contraintes spatiales imaginaires.

Quelques années plus tard, la chorégraphe s’interroge : peut-on être la musique ? et apporte une réponse magistrale avec Sans Objet qui fait littéralement corps avec la partition de Earle Brown. La pièce s’appuie sur un considérable travail de groupe d’où émane une énergie chorale débordante, jaillissante, tourbillonnante. Happés dans un exercice de géométrie spatiale, les quatre danseurs paraissent à la fois produire et recevoir la musique, interprétée sur scène par six musiciens. Un vertige qui transporte le regard au cœur du mouvement et donne à lire la musique sur les corps. Saisissant.